Compte-rendus des retraites 2018-2019

Les « retraites en confiance » organisées par Marie qui défait les nœuds comportent des temps de prière, d’enseignement, d’écoute et de réconciliation.
Toutes se terminent par une brève célébration au cours de laquelle les retraitants sont invités à venir déposer dans une corbeille leur ruban noué, ainsi qu’une lettre à Marie. Cette célébration est clôturée par une prière de consécration à la Vierge Marie.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Lourdes (19 au 21 /10/ 2018) : compte-rendu de la retraite

La retraite  s’est déroulée du 19 au 21 octobre 2018. Elle a été animée par le père Anne-Guillaume Vernaeckt, chapelain des Sanctuaires.
Les enseignements du père Anne-Guillaume ont porté d’abord sur la façon dont la Vierge Marie peut nous aider à guérir de nos blessures, de nos péchés, de tous les « nœuds » qui empoisonnent notre vie.
Quelle que soit la cause de ces nœuds, qu’ils proviennent d’un sentiment personnel (doute, manque de confiance, sentiment d’abandon, etc.), d’épreuves spécifiques (désunion des familles, santé, chômage, etc.), de péchés (orgueil, etc.) ou d’autres causes, tous ces nœuds peuvent être présentés à la Vierge Marie.
Celle-ci est en effet la « nouvelle Eve », le modèle de toutes les vertus. Parce qu’elle est notre mère, qu’elle nous aime et veut notre salut, elle intervient très concrètement dans nos vies, si nous la prions.
L’évocation de certains épisodes de la vie de la Vierge Marie, ainsi que de sainte Bernadette, a permis d’approfondir la connaissance que nous avons de Celle à qui nous pouvons, en toute confiance, présenter tous les nœuds de notre vie.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Notre-Dame du Laus (9 -11 novembre 2018)

La retraite du 9 au 11 novembre 2018 a été animée par Bernard Dubois, de la Communauté des Béatitudes.

Bernard Dubois a développé le thème de l’écoute en montrant d’abord la façon dont la Vierge Marie garde dans son cœur tous les commandements. Il est donc important de se mettre à l’école de Marie : elle-même a dénoué les différents « nœuds » de l’humanité pécheresse: celui de la désobéissance, celui de l’injustice, celui de l’oubli des commandements contenus dans les cinq livres de la Torah qui développent une loi d’amour.

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Pontmain (23-25 novembre 2018)

La retraite de Pontmain s’est déroulée du 23 au 25 novembre 2018. Elle a été animée par le père Renaud Saliba, Recteur du Sanctuaire de Pontmain.

L’exemple de Joachim et Anne, parents de la Vierge Marie, permet de croire à la guérison possible des « nœuds » de notre vie. La stérilité de ce couple est difficile à vivre. Joachim s’est retiré au désert, et les lamentations d’Anne vont être entendues : l’ange du Seigneur annoncera à Anne, puis à Joachim, qu’ils vont avoir un enfant, et cette relation sera féconde à la suite de leurs retrouvailles.

En ce qui nous concerne, les « nœuds » de notre vie viennent parfois de nos péchés. Le Seigneur attend nos demandes et nous comble de ses générosités. Il est donc important de vivre la contrition, et la confession.

Le père Saliba évoque ensuite la façon dont la Vierge Marie est associée à la mission de son Fils, à travers une relecture de différents mystères du Rosaire : Annonciation, Visitation, Cana, etc.

Enfin, l’exemple lié aux grâces révélées et reçues à Pontmain nous invite à l’espérance, nous invite à voir au-delà des apparences, et à entrer dans la joie.

Le message de l’apparition de Pontmain rejoint celui de l’Évangile des Noces de Cana : « Mon Fils se laisse toucher ». Il est donc demandé à la Vierge Marie la grâce de la transparence. Marie est notre sœur en humanité. Il est conseillé de ne jamais renoncer à la prière, et de vivre les « nœuds » (ces épreuves que nous traversons) comme un travail d’élagage, en gardant l’espérance qu’ils seront résolus.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Villebon- Médaille Miraculeuse (février 2019)

Cette retraite s’est déroulée du 23 au 25 février 2019 à Villebon, avec l’après-midi du samedi à la chapelle de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac à Paris. Elle a été animée par Élisabeth Couturier, laïque consacrée.

Thème
Cette retraite a porté essentiellement sur le pardon et la réconciliation, ainsi que sur le rôle de la Vierge Marie dans le combat spirituel. « A Jésus par Marie », disait saint Louis-Marie Grignon de Montfort. Il est nécessaire de croire en Jésus qui peut, en notre cœur, pardonner ce qui nous semble impardonnable, si nous acceptons d’être purifiés.

Contenu
Les temps d’enseignement ont également  porté sur la personne de Marie : apprendre à la connaître comme mère, tendresse de Dieu, douceur de Dieu, ne retenant rien pour elle.
Enfin, Élisabeth Couturier a terminé son enseignement en mettant en évidence la différence entre tentation et épreuve.

La tentation est une falsification de l’épreuve. Elle est un mensonge à soi-même.
Ne pas confondre tentation et épreuve, même si les tentations deviennent épreuves.
Il y a deux sortes d’épreuves :
• le Mal commis.
• le Mal subi

Mal commis, par exemple, vol, adultère, addictions, etc. Le combat de la tentation commence par la pensée qu’il nous faut combattre. Puis vient l’étape du consentement à la tentation, et l’étape de la captivité qui entraîne une habitude dans la tentation. Toute tentation acceptée est liée à un mensonge à soi-même : demander à Marie par le chapelet ou toute autre prière, la grâce de la vérité sur soi et de la purification du mauvais désir.

Mal subi : par exemple, cyclone, avalanche, tsunami. Le mal ne vient jamais de Dieu. C’est une épreuve absolue, la pierre d’achoppement pour notre foi. Nous pouvons alors être confrontés au doute ; cette épreuve se traverse avec Marie et la Sainte Famille. Le Christ a aussi vaincu ce mal, sur la Croix.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Ces retraites remportent un grand succès : nombre de retraitants témoignent dans des courriers ultérieurs de nombreuses grâces reçues.

Si vous souhaitez connaître les lieux et dates des prochaines retraites, cliquez ici

ZOOM SUR L’AUTEUR

Le Père Celeiro est curé de la paroisse San Juan Bautista à Buenos Aires (Argentine). Il a écrit la neuvaine en 1997 pour tous ceux qui veulent confier leurs problèmes entre les mains de Marie. En savoir plus
Commender le livret
Accéder au témoingnages