Marie qui défait les nœuds Imprimatur de l’Archevêché de Paris

Comment prier la neuvaine ?

La Neuvaine "Marie qui défait les nœuds" est composée de prières spécifiques inspirées du tableau du même nom, et s'appuie sur la méditation du chapelet. Elle se déroule sur 9 jours consécutifs et s'adresse à Marie, celle à qui l'on peut tout confier. Chacun fait à sa mesure, Marie est une mère et elle regarde l'intention, et non la forme. Pour être au mieux, le calme et la disponibilité d'esprit sont essentiels. Au niveau matériel, il convient de prévoir : le livret de la neuvaine, un chapelet, une Bible.

Qu'est ce que le chapelet ?

Un chapelet, selon la définition du Larousse, est un objet de prière consistant en une sorte de collier de grains enfilés, que l’on fait passer successivement entre ses doigts en récitant certaines prières, notamment, chez les catholiques le "Notre Père" et le "Je vous salue, Marie". C’est aussi l’ensemble des prières que l’on récite en faisant passer entre ses doigts les grains d’un chapelet. La prière du chapelet est couramment et inlassablement pratiquée à travers le monde. 

 Elle est fondée sur les principaux épisodes de la vie de Jésus et de Marie. Pour bien dire son chapelet, il est souhaitable de chercher un lien entre le nœud pour lequel on prie et l’un ou l’autre des événements qu’ont pu vivre Jésus et Marie.


Ces épisodes de la vie de Jésus et de Marie (appelés Mystères) sont répartis en :

  • 5 mystères de Joie
    par exemple l'Annonciation par l'ange Gabriel ou la Nativité
  • 5 mystères de Lumière
    par exemple les Noces de Cana
  • 5 mystères de Souffrance
    par exemple la Mort de Jésus sur la Croix
  • 5 mystères de Gloire
    par exemple la Résurrection ou la Pentecôte lorsque les disciples reçoivent l'Esprit Saint. 

Traditionnellement, la piété populaire évoque ces mystères à des jours déterminés de la semaine :

  • Les 5 mystères de joie, le lundi et le samedi
  • Les 5 mystères de souffrance, les mardis et vendredis
  • Les 5 mystères de Lumière, le jeudi
  • Les 5 mystères glorieux, les mercredis et dimanches. 

Chaque mystère est suivi de la récitation d'un "Notre Père", de dix  "Je vous salue, Marie" et d'un "Gloire au Père". C'est ce que l'on appelle une dizaine de chapelet. Toutes ces prières et les références bibliques des mystères sont inscrites dans le livret de la neuvaine à Marie qui défait les nœuds.  

Une journée tirée du livret de la Neuvaine à Marie qui défait les nœuds
  • Faire le signe de la croix.
  • Lire l'acte de contrition
  • Commencer avec la première prière qui permet de présenter à Marie le nœud à délier
  • Prier les trois premières dizaines du chapelet
  • Lire la méditation du jour : voici, à titre d'exemple, la méditation du 4ème jour :

Sainte Marie, Mère de Dieu, je vous demande d'inspirer les prières que j'adresse à mon Père Céleste. Que sa miséricorde se répande sur mes proches et sur ceux que j'aime.
Marie qui connaissez les pierres de nos chemins, défaites ce nœud 
que je vous présente................Contemplons comment Marie est capable de défaire les nœuds de la tristesse, car toute sa vie elle a "tressailli d'allégresse en son Sauveur" (Lc 1,47) ; et les noeuds du triomphalisme et de l'orgueil, car elle a enfanté Jésus, l'a enveloppé de langes, l'a couché dans sa crèche et l'a présenté aux bergers de Bethléem (Lc 2, 7-16).
....

  • Prier les deux dernières dizaines du chapelet
  • Terminer avec la prière de conclusion à Marie qui défait les nœuds
  • Faire le signe de la Croix.